RDC/Primature: “Tshibala n’est pas le vrai chef, il est moins que le directeur de cabinet du président” (Mayo)

Le député national Jean Baudouin Mayo Mambeke estime que le Premier ministre Bruno Tshibala jouit d’un pouvoir “réduit”. D’après lui, Tshibala n’a pas de contrôle sur les affaires de l’État en dépit de sa fonction du chef du gouvernement. Mayo Mambeke s’insurge de la gestion du pays en violation de l’accord du 31 décembre.

“Le gouvernement Tshibala ne dispose pas de leviers constitutionnels de son pouvoir. Il n’est pas normal que tous les secteurs pratiquement lui échappent alors que selon la constitution, à part les domaines de la sécurité, la diplomatie et la défense qu’il a en collaboration avec le président et tous les autres domaines y compris les finances, relèvent totalement du Premier ministre, chef du gouvernement. Ce dernier n’a cependant aucun tableau de bord notamment sur la gestion financière, minière, du portefeuille et des hydrocarbures. Le Premier ministre est réduit au rang de coordinateur de l’Exécutif dont il n’est pas le vrai chef comme le veut la constitution. Il est moins que le Directeur de cabinet du Président. La constitution ainsi que l’Accord de la Sainte Sylvestre sont ainsi violés, et le Premier ministre ne sait assumer pleinement ses responsabilités”, a déclaré le député national Mayo.

Le secrétaire interfédéral de l’UNC dans la ville de Kinshasa estime que cette situation explique la volonté de la majorité présidentielle de “choisir un Premier ministre ne disposant pas d’une vraie machine politique comme l’UDPS, le MLC et l’UNC dans le but de maintenir le pays et ses ressources en-dehors des arcanes de gestion orthodoxe”.

Stanys Bujakera

Le député national Jean Baudouin Mayo Mambeke estime que le Premier ministre Bruno Tshibala jouit d’un pouvoir “réduit”. D’après lui, Tshibala n’a pas de contrôle sur les affaires de l’État en dépit de sa fonction du chef du gouvernement. Mayo Mambeke s’insurge de la gestion du pays en violation de l’accord du 31 décembre.