Sindika Dokolo: “Personne ne veut que Kabila finisse comme Samuel Doe”

Le leader du mouvement citoyen des “Congolais debout” s’est de nouveau attaqué au président Kabila et “son régime” qu’il qualifie de “finissant” et dictatorial, dans une interview diffusée ce jeudi soir sur son compte Twitter.

Mes reproches au pouvoir de Joseph Kabila. C’est le titre de la vidéo postée ce soir par l’homme d’affaires congolais Sindika Dokolo. Le peu que l’on puisse dire, le leader des “Congolais debout” n’y est pas allé avec le dos de la cuillère.

“Le grand problème avec ce pouvoir de Kabila finissant, c’est ne pas seulement les trahisons dont on l’accuse, pas seulement les parjures. C’est ne pas seulement les manquements, c’est aussi l’indignité, l’indignité dans laquelle on a amené le débat public, l’indignité dans laquelle on a amené les Congolais, qui ont été clochardisés, qui sont humiliés…“, explique Sindika Dokolo.

Pour lui, la situation actuelle au pays risque de déborder. “On risque d’arriver à un endroit là où personne ne veut aller. Personne ne veut que Monsieur Kabila finisse comme Samuel Doe“, lance-t-il en référence à l’ancien président du Liberia déchu, torturé et tué devant les caméras de télévision.

Suivez l’intervention de Sindika Dokolo. 

politico

Le leader du mouvement citoyen des “Congolais debout” s’est de nouveau attaqué au président Kabila et “son régime” qu’il qualifie de “finissant” et dictatorial, dans une interview diffusée ce jeudi soir sur son compte Twitter.