Tête-à-tête entre Didier Reynders et des représentants du Rassemblement à New York

Le vice-Premier ministre et ministre belge des Affaires étrangères a eu un entretien aujourd’hui à New York, avec des représentants du Rassemblement dont son président Félix Tshisekedi et l’opposant François Muamba. 

Après le vice-Premier ministre et ministre congolais des Affaires étrangères Léonard She Okitundu, le chef de la diplomatie belge poursuit ses entretiens avec les personnalités politiques congolaises en marge de la 72ème Assemblée générale des Nations unies à New York.

Ce jeudi, Didier Reynders s’est entretenu avec une délégation du Rassemblement, composé de son président Félix Tshisekedi et l’opposant François Muamba, autour d’un “deujeuner”.

“Ils ont évoqué ensemble de la crise politique en RDC. Monsieur Reynders nous a promis l’implication de la Belgique pour obtenir la tenue des élections en RDC dans le délai prévu par l’accord du 31 décembre“, explique notre source.

Le diplomate belge n’a pas évoqué officiellement cette rencontre. Néanmoins, elle intervient après celle avec le gynécologue congolais Denis Mukwege hier.  “Je m’attends dans les prochains jours ou semaines à ce que la Ceni (Commission électorale nationale indépendante, ndlr) publie un calendrier permettant la tenue d’élections simultanées“, avait indiqué lundi Didier Reynders, à l’issue de son entretien qualifié de “franc et direct” avec Léonard She Okitundu.

Les opposants congolais, dont Félix Tshisekedi, ont publié ce mardi un communiqué reprenant grosso modo les griefs habituels contre le régime de Kinshasa. Et alors que le pouvoir laisse entendre que la publication d’un calendrier pourrait intervenir “dans les jours à venir”, la coalition de circonstance, entre les deux cadres du Rassemblement et ceux de la Société civile, signataires du Manifeste Citoyen, a fait clairement savoir qu’elle n’accepterait aucun calendrier électoral allant “au-delà de décembre 2017”.

politico

Le vice-Premier ministre et ministre belge des Affaires étrangères a eu un entretien aujourd’hui à New York, avec des représentants du Rassemblement dont son président Félix Tshisekedi et l’opposant François Muamba.