Une messe, organisée par le Rassemblement, en mémoire des victimes du 19 septembre 2016

Le Rassemblement des forces politiques et sociales  acquises au changement organise une messe d’action de grâce ce mardi 19 septembre 2017 en mémoire des victimes des personnes tuées lors des manifestations les 19, 20 et 21 septembre 2016 à Kinshasa.

La messe sera célébrée à 15 heures à la cathédrale Notre Dame du Congo, dans la commune de Lingwala à Kinshasa.

A cette occasion, Claudel André Lubaya, président de l’UDA Originelle dénonce les répressions des forces de l’ordre et de sécurité qui occasionnent les violences  lors des manifestations pacifiques et exige que la justice soit rendue.

“Je compatis en ce jour à la douleur des familles et réitère la condamnation des violences militaro-policières du 19 septembre 2016. J’exige la justice en faveur des victimes et leurs familles. En leur mémoire je m’engage à poursuivre  leur combat pour l’instauration d’un État de droit en RDC”, a dit le député Lubaya.

La police avait alors dressé un bilan de 32 personnes tuées et 114 autres interpellées lors des manifestations.

Le président de l’UDA Originelle appelle à cet effet, la population à participer à la messe d’action de grâce afin de “recommander à Dieu les âmes des illustres disparus et de leur témoigner de la reconnaissance”.

Pour contexte, il y a un an, des centaines de congolais étaient descendus dans les rues à travers le pays à l’appel de l’opposition pour exiger la publication du calendrier électoral afin d’organiser les élections conformément à la constitution.

Christine Tshibuyi

Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement organise une messe d’action de grâce ce mardi 19 septembre 2017 en mémoire des victimes des personnes tuées lors des manifestations les 19, 20 et 21 septembre 2016 à Kinshasa.