Uvira: calme précaire, mais situation toujours tendue au port de Kivovo et Kalundu

Un calme précaire est observé à Uvira (Sud-Kivu) après un violent affrontement entre les militaires Fardc et les miliciens Mais-Maïs Yakutumba, depuis mercredi 27 septembre 2017.

Des sources sur place indiquent que la situation est encore tendue au port de Kivovo et Kalundu où sont visibles, en grand nombre, les militaires Fardc et les contingents de la Monusco.

D'après un habitant d'Uvira joint au téléphone par mediacongo.net, la population commence à sortir des maisons ce jeudi 28 septembre dans l'après-midi, mais la psychose règne encore de suite des tirs sporadiques entendus dans des collines surplombant la ville d'Uvira.

«La situation à Uvira est calme malgré quelques tirs sporadiques se font entendre par-ci par-là. La population commence à sortir des maisons, mais la situation reste tendue au port de Kivovo et Kalundu où sont cantonnés les éléments des Fardc et de la Monusco repoussant les miliciens Maï-Mais Yakutumba. De Fizi à Uvira, il y a la bourgade de Makobola où les miliciens Yakotumba s'installaient depuis un certain temps.

La population semble être rassurée par les opérations menées par la coalition Fardc-Monusco. Les assaillants se dirigeaient vers le lac", a déclaré Kaba Wesi, habitant de la place.

La circulation était intense mercredi soir à Uvira et Bujumbura quand les balles ont commencé à retentir. La grande partie de la population ne s'est pas déplacée parce qu'elle était rassurée par la Monusco et les autorités à travers les médias locaux.
Des coups de balles ont repris le matin de ce jeudi vers 4 heures du matin pour s'arrêter à 10 heures. Toutes les activités économiques étaient paralysées dans cette région.

Delphin Mupanda

Un calme précaire est observé à Uvira (Sud-Kivu) après un violent affrontement entre les militaires Fardc et les miliciens Mais-Maïs Yakutumba, depuis mercredi 27 septembre 2017.