Amélioration du climat des affaires : tous le contrôles tracassiers suspendus !

Le Premier ministre Tshibala a pris cette décision à travers une correspondance adressée aux membres du Gouvernement.

Désormais, aucun membre du Gouvernement ne peut diligenter une mission de contrôle auprès des opérateurs économiques. C’est l’essentiel d’une correspondance du Premier ministre rd congolais, adressée à tous les membres du Gouvernement. Dans cette lettre datée du 4 octobre courant, Bruno Tshibala est formel. « Je vous informe de la suspension, à compter de ce jour, de tous les contrôles tracassiers auprès des opérateurs économiques pour une période de quatre mois ».

Toutefois, le Premier ministre souligne que, pendant les quatre mois de cette mise en demeure, seule la DGI (Direction générale des impôts) est autorisée à diligenter des missions de vérifications fiscales. Bruno Tshibala motive sa décision par le SOS de la FEC (Fédération des entreprises du Congo) qui se dit indignée par des contrôles improvisés et tracassiers de certains membres du Gouvernement.
Pour le Premier ministre, ces postures sont incompatibles avec les résolutions de la conférence sur l’amélioration du climat des affaires en RD Congo, récemment organisée à Kinshasa. Ci-dessous, ladite correspondance.
Grevisse Kabrel

Le Premier ministre Tshibala a pris cette décision à travers une correspondance adressée aux membres du Gouvernement.