Bruno Tshibala: “Le temps de petites réunions politiciennes tenues au pays ou à l’étranger est définitivement terminé”

Le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenze a ouvert ce samedi 14 octobre 2017, dans la salle des plénière du Sénat, les travaux de la deuxième tripartite Conseil national de Suivi de l’Accord CNS, Gouvernement et Commission Electorale Nationale indépendante CENI.

Pour Bruno Tshibala le dispositif constitutionnel prévu par l’accord du 31 décembre 2016 est donc en place et fonctionne normalement. Il ajoute que le gouvernement d’union national qu’il dirige a pour mission principale d’organiser aux cours des prochains mois des élections crédibles, transparentes et apaisées.

«Nous sommes donc réunis aujourd’hui pour procéder comme le prévoit expressément l’accord politique  l’accord du 31 décembre, à l’évaluation du processus électoral. Il s’agira d’examiner le progrès déjà réalisé et d’identifier les obstacles qui empêchent la bonne tenue des élections. Comme cela avait été annoncé au mois d’août dernier, les présents travaux vont permettre à la CENI de disposer de tous les éléments nécessaires pour préparer dans le plus bref délai le calendrier électoral réaliste tant attendu par l’opinion nationale et internationale. Tous les congolais doivent désormais savoir que le temps des conciliabules, de petites réunions politiciennes tenues au pays ou à l’étranger pour distraire le peuple est défensivement terminer. Nous devons tous nous préparer pour aller aux élections», a indiqué le Premier ministre Tshibala.

De son côté le président de la Ceni Corneille Nangaa affirme que ces travaux vont permettre, après une évaluation approfondie de l’ensemble du processus électoral de publier un calendrier réaliste.

« Le débat sur le délai est prématuré. La Ceni n’a pas encore rendu public son calendrier électoral. Son calendrier sera rendu public après ces travaux. Cette démarche est en conformité avec l’accord du 31 décembre 2016 qui a clairement prévu que le gouvernement, la Ceni, et le CNSA puissent unanimement apprécié le temps nécessaire pour le parachèvement du processus électoral », a dit le président de la CENI.

Pour sa part, Joseph Olenghankoy, président du CNSA affirme qu’il fera le nécessaire pour que les élections se tiennent à une date concertée.

Willy Akonda Lomanga

Le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenze a ouvert ce samedi 14 octobre 2017, dans la salle des plénière du Sénat, les travaux de la deuxième tripartite Conseil national de Suivi de l’Accord CNS, Gouvernement et Commission Electorale Nationale indépendante CENI.