Echangéant avec le patron de l'UA, Lisanga Bonganga : « Pas de crise politique en RDC »

Azarias Ruberwa, Steve Mbikayi, Ingele Ifoto, Emery Okundji, Papy Niango, Jean-Lucien Bussa ainsi que Jean-Pierre Lisanga Bonganga…tous membres du Gouvernement issus de l’Opposition ont signifié au Président de la Commission de l’Union africaine (UA) que la RDC ne connaît pas de crise, « mais le Gouvernement se bat pour organiser les élections conformément à l’Accord de Saint-Sylvestre ».

Jean-Pierre Lisanga Bonganga a déclaré avoir dit au numéro 1 de la Commission de l’UA Moussa Faki qu’il n’y a pas crise en RDC. Cette crise, poursuit-il, a été vidée par la mise en place du gouvernement d’union nationale que chapeaute Bruno Tshibala, un opposant ayant milité durant près de 36 ans aux côtés d’Etienne Tshisekedi.

Le ministre d’Etat en charge des Relations avec le Parlement, a, pour ce faire, soutenu que des efforts sont fournis pour aller aux élections. « C’est un gouvernement d’union nationale. Nous sommes venus expliquér que nous avons signé l’Accord et l’Arrangement particulier. Nous avons parlé aussi de l’évolution de l’enrôlement. Nous attendons les lois essentielles du Parlement et nous irons de l’avant. Nous lui avons dit qu’il n’y a pas de crise politique. Il y a eu dialogue et signature de l’Accord et de l’Arrangement particulier. Nous évoluons convenablement pour aller vers les élections », a-t-il déclaré après avoir rencontré M. Moussa Faki. 

Avec le représentant de l’UA, les 7 membres du gouvernement Tshibala parmi lesquels 4 du Rassemblement de Kasa-Vubu et 3 de l’opposition signataire de l’Accord du 18 octobre 2016 ont passé en revue la situation politique du pays. « Nous avons aussi parlé de l’enrôlement, nous étions partis au Kasaï, nous avons constaté que ça évolue, dans trois mois ils vont finir, nous au niveau de l’Assemblée nationale et du Sénat, nous attendons les lois essentielles, on va aller de l’avant », a souligné Lisanga.

DES CONSULTATIONS CONJOINTES

Azarias Ruberwa a expliqué que les consultations étaient conjointes. Majorité et opposition. Et, par ailleurs, ces parties ont été consultées pour parler de l’application de l’Accord de la Saint Sylvestre. « Les échanges étaient fructueux. Nous lui avons expliqué comment l’accord a été mis en application. Nous avons également expliqué que la consultation entre la Ceni, le Gouvernement et le CNSA interviendra dans les jours à venir et sera suivie de la publication du calendrier électoral », a-t-il ajouté. 

Rachidi Mabandu

Azarias Ruberwa, Steve Mbikayi, Ingele Ifoto, Emery Okundji, Papy Niango, Jean-Lucien Bussa ainsi que Jean-Pierre Lisanga Bonganga…tous membres du Gouvernement issus de l’Opposition ont signifié au Président de la Commission de l’Union africaine (UA) que la RDC ne connaît pas de crise, « mais le Gouvernement se bat pour organiser les élections conformément à l’Accord de Saint-Sylvestre ».