Election: la Tripartite recommande le lancement de l'enrôlement de la Diaspora

La réunion Tripartite CENI-CNSA-Gouvernement s’est clôturée ce mercredi 18 octobre à Kinshasa a recommandé le lancer de l’opération d'enrôlement des Congolais de l’étranger ainsi que la publication d’un calendrier électoral réaliste sans toutefois fournir de précisions quant au délai pour la tenue des élections.

Dans son communiqué final (voir ci-dessous), la Tripartite a tout simplement pris acte du travail d’enrôlement accompli jusqu'ici par la CENI en vue des élections, et notamment, l’achèvement des opérations d’enrôlement dans 24 des 26 provinces de la RDC. A cela, les organes en charge du suivi du processus électoral ont exhorté leur membre de la CENI à accélérer d’urgence le parachèvement de ces opérations dans le Kasaï et certains territoires du Lomami.

Sur ce point, la Tripartite considère, par ailleurs, que les conditions sont désormais reunies pour le commencement de l’enrôlement des étrangers de la Diaspora sans toutefois déterminer une date de lancement ni fixation d’un chronogramme précisant le délai que prendra ce processus.

Toujours d’après le communiqué, pour les organes en charge du suivi du processus électoral, il devient tout aussi impératif de veiller à la mise en place des structures sensées accompagnées la tenue des différents scrutins, et particulièrement: le financement du processus par le gouvernement et partenaires techniques ainsi que la mise en place des organes judiciaires de gestion des contentieux électoraux ; l’évaluation par la Monusco de son apport logistique ; l’examen et l’adoption des lois de répartition des sièges et celles relatives à l’installation du CNSA par le Parlement.

Concernant la date des élections, la Tripartite du suivi électoral avoue avoir « pris conscience des réalités du chemin ‘critiques’ des opérations qui vont suivre l’étape de constitution du fichier électoral ainsi que les délais y relatifs jusqu’à la tenue des scrutins et l’installation des nouvelles institutions mais, à ce sujet, elle s’en remet à la CENI - dont elle estime qu’il s’agit là de ses prérogatives légales - pour déterminer et fournir « un calendrier électoral réaliste ».

Interpellant les divers acteurs sociaux, à savoir : l’ensemble des parties politiques ; les chefs coutumiers ; les Confessions Religieuses ; la Société Civile ; et même peuple, la Tripartite entend faire appel au respect des accords du 31 décembre ainsi qu’au soutien du processus électoral actuel jusqu’à « la tenue effective des élections ».

Mediacongo

La réunion Tripartite CENI-CNSA-Gouvernement s’est clôturée ce mercredi 18 octobre à Kinshasa a recommandé le lancer de l’opération d'enrôlement des Congolais de l’étranger ainsi que la publication d’un calendrier électoral réaliste sans toutefois fournir de précisions quant au délai pour la tenue des élections.