Félix Tshisekedi: «Nous travaillons avec Katumbi pour que l’article 64 se matérialise sur le terrain »

Félix Tshisekedi appelle le peuple à «payer le prix fort » afin d’obtenir le départ de Joseph Kabila de la tête du pays d’ici au 31 décembre 2017. En conférence de presse le jeudi 12 octobre dernier, le président du rassemblement a affirmé qu’il travaille avec Moïse Katumbi pour la matérialisation de l’alinéa 2 de l’article 64 de la constitution.

«Moise Katumbi et moi en particulier, sommes parfaitement sur la même longueur d’onde. Cette fois-ci, nous n’appellerons pas le peuple directement à manifester, mais nous travaillons pour que l’article 64 se matérialise sur le terrain», a dit Félix Tshisekedi.

Le président du Rassemblement a aussi dit avoir lancé une campagne de mobilisation de la base du rassemblement à travers le pays pour des actions de terrains. Cette croisade dont le calendrier reste à déterminer devrait commencer par le Haut-Katanga, les provinces du Kasaï et le Nord-Kivu, a annoncé Félix Tshisekedi

L’article 64 de la constitution dans son alinéa 1 stipule: «Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la présente Constitution ».

Stanys Bujakera Tshiamala

Félix Tshisekedi appelle le peuple à «payer le prix fort » afin d’obtenir le départ de Joseph Kabila de la tête du pays d’ici au 31 décembre 2017. En conférence de presse le jeudi 12 octobre dernier, le président du rassemblement a affirmé qu’il travaille avec Moïse Katumbi pour la matérialisation de l’alinéa 2 de l’article 64 de la constitution.