Isangi : la police étouffe une manifestation d’agents « impayés » de la CENI

La police a empêché  mercredi 4 octobre à Isangi dans la province Tshopo environ 700 agents de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), impayés depuis deux mois, de marcher pour réclamer leurs primes de prestation.

Le président de la société civile locale, Joseph Basay, a dénoncé la restriction de la liberté de manifester ; en indiquant que c’est la deuxième fois en l’espace d’environ un mois que les autorités locales interdisent une manifestation publique à Isangi.

Contacté par Radio Okapi, l’administrateur d’Isangi, Antoine Bouwo, a reconnu avoir interdit cette marche,  expliquant que les organisateurs n’avaient pas prévenu au préalable les autorités comme recommandé par la loi. Les tractations sont en cours pour que ces agents soient payés incessamment, a-t-il assuré.

De son côté, le président de la société civile d’Isangi, a affirmé que  pourtant que les manifestants avaient respecté toute la procédure légale en vigueur pour organiser une marche, en prévenant 48 heures avant l’administrateur du territoire et en précisant l’itinéraire de la manifestation.

radio okapi

La police a empêché mercredi 4 octobre à Isangi dans la province Tshopo environ 700 agents de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), impayés depuis deux mois, de marcher pour réclamer leurs primes de prestation.