Kinshasa : Kimbuta n’a pas autorisé l’inhumation du Pasteur Olangi à Limete

André Kimbuta n’a pas autorisé l’inhumation du pasteur Joseph Olangi Onasambi dans les installations de son église.

« Aussi, ne pouvant vous accorder l’autorisation sollicitée de procéder à l’inhumation de l’illustre disparu dans vos installations, le Gouvernement provincial de Kinshasa vous concède-t-il un carré spécial à la Nécropole Entre Terre et Ciel dans la commune de la N’sele », dit le Gouverneur de Kinshasa dans une correspondance signée ce lundi 9 octobre 2017.

69 ans, le pasteur Olangi, représentant légal du Ministère chrétien du combat spirituel, est mort dimanche 1er octobre à Johannesburg en Afrique du Sud.

Au mois de main, André Kimbuta Yango s’était opposé  à la mise en terre d’Etienne Tshisekedi au siège de l’UDPS, à Limete, telle que cela a été demandé par la direction de son parti dans une lettre lui adressée la semaine dernière.

« Je vous invite au respect des prescrits de la législation en la matière », répond le gouverneur (…) L’ordonnance du 4 septembre 1909 sur les cimetières, du 13 février 1949 sur l’exhumation et transfert, du 15 mars 1950 sur le service des inhumations et police des cimetières ainsi que l’arrêté du gouverneur général du 16 mai 1907 sur les concessions de sépultures, ces textes renseignent, entre autres, qu’aucune inhumation ne pourra avoir lieu que dans un terrain affecté aux inhumations, aucune habitation ne peut être élevée à une distance inférieure à 50 mètres des cimetières. Eu égard à ce qui précède, votre proposition de procéder à l’inhumation de l’illustre disparu au siège de votre parti politique ne saurait être retenue pour non conformité à la loi », avait dit André Kimbuta dans sa lettre au secrétaire général de l’UDPS.

actualite.cd

André Kimbuta n’a pas autorisé l’inhumation du pasteur Joseph Olangi Onasambi dans les installations de son église.