La France demande “la mise en œuvre urgente et complète de l’accord”

La France continue de suivre la situation en République démocratique du Congo de près, fait savoir son ministre des Affaires étrangères ce vendredi, dans un message publié sur son site internet.

Tout en affirmant que l’annonce de la CENI n’a rien d’officielle, la France réitère son appel à l’application intégrale de l’accord conclu le 31 décembre dernier entre le pouvoir et l’opposition.  “Comme nous l’avons indiqué à plusieurs reprises, nous demandons la mise en œuvre urgente et complète de l’accord politique du 31 décembre 2016, afin que des élections crédibles et inclusives puissent avoir lieu le plus rapidement possible”, dit ce message.

“Nous appelons notamment à la publication urgente d’un calendrier électoral crédible ainsi qu’à la mise en œuvre de mesures visant à améliorer la situation politique conformément aux dispositions de l’accord du 31 décembre. Les partenaires internationaux de la RDC ont réaffirmé leurs attentes à cet égard en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies le 19 septembre et ont convenu de nommer une équipe conjointe d’experts internationaux afin de faciliter le soutien au processus électoral“, ajoute-t-on.

politico

La France continue de suivre la situation en République démocratique du Congo de près, fait savoir son ministre des Affaires étrangères ce vendredi, dans un message publié sur son site internet.