“Le premier ministre Bruno Tshibala s'exerce à amuser la galerie”, affirme Olivier Kamitatu

Une attaque en règle. C’est en ces termes que l’on peut qualifier la sortie de l’opposant Olivier Kamitatu, cadre du Rassemblement et porte-parole de Moïse Katumbi, à l’endroit du Premier ministre Bruno Tshibala.

Après s’être attiré la foudre de l’opinion publique en avouant ouvertement ne pas savoir quand est-ce qu’auront lieu les élections normalement prévues avant la fin de l’année en cours, le Premier ministre Bruno Tshibala s’attire une pluie de réactions au sujet des mesures annoncées hier, durant sa conférence à la Primature, pour lutter contre la corruption en République démocratique du Congo.

D’un ton aussi clair que limpide, Olivier Kamitatu n’a pas du tout raté le Premier ministre congolais, affirmant que ce dernier tenterait d’amuser son monde. “Le premier ministre Bruno Tshibala s’exerce à amuser la galerie“, dit-il au sujet de la détermination annoncée par le chef du gouvernement à lutter contre la corruption.

Pour Olivier Kamitatu, Bruno Tshibala est “lui-même le fruit de la corruption”.  “La corruption politique, dit-il. Sa présence à la tête d’une institution est usurpée. Et donc vous le savez, on ne peut pas redresser l’économie par un coup de baguette magique ou à coup de grandes déclarations“, lance-t-il adroitement.

“Les mesures annoncées seraient-elles positives qu’elles ne seraient pas appliquées, parce qu’il a aucune légitimité derrière cela, il n’y a aucune stabilité politique. L’élément essentiel, la confiance, ne peut pas être restauré, aussi longtemps qu’il n’y aura pas des institutions qui soient légitimes“, explique M. Kamitatu durant une interview à la chaîne de télévision Africa24 ce mercredi 04 octobre.

politico

Une attaque en règle. C’est en ces termes que l’on peut qualifier la sortie de l’opposant Olivier Kamitatu, cadre du Rassemblement et porte-parole de Moïse Katumbi, à l’endroit du Premier ministre Bruno Tshibala.