Léopards : Et si Moke était le défenseur recherché ?

Avec une attaque rassurante qui empile des buts, la sélection de la République Démocratique du Congo(RDC), souffre d’une fébrilité dans le secteur défensif avec une moyenne de plus d’un but encaissé par match. Depuis la prise de la sélection nationale par Jean Florent Ibenge Ikwange en 2014, on a eu à faire avec plusieurs charnières centrales avec comme toujours les mêmes résultats.

Si la présence de Marcel Tisserand dans la charnière centrale n'appelle pas à un débat, par contre, tous ses compagnons décevaient toujours avec comme reproche, un positionnement très bas et une mauvaise lecture de balle.
Et si Wilfred Moke était le compagnon idéal ?

Le sociétaire de Konyaspor (D1 Turquie) a été très bon lors de sa 1ère titularisation contre la Tunisie (2-2) à Kinshasa lors de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde, Russie 2018 où il a été associé à Merveille Bope et le samedi 7 octobre face aux Chevaliers de la Méditerranée (2-1) à Monastir (Tunisie) avec Marcel Tisserand.

Wilfred Moke présente un profil plus qu’un intéressant, Puissant, Intelligent dans sa lecture du jeu, il nous a aussi démontré sa qualité technique avec des relances assez propres durant ses 2 titularisations d’affilée avec la sélection en l’espace d’un mois.
Un autre bon point pour Wilfred Moke, c’est sa polyvalence, il peut également jouer comme milieu défensif ce qui lui attire également un plus haut pour éviter de défendre très bas. Ce qui peut apparaître un peu bizarre est que Wilfred Moke n’a disputé que 3 matchs officiels avec la sélection, alors qu’il a 29 ans d’âge.

Fonseca Mansianga

Avec une attaque rassurante qui empile des buts, la sélection de la République Démocratique du Congo(RDC), souffre d’une fébrilité dans le secteur défensif avec une moyenne de plus d’un but encaissé par match. Depuis la prise de la sélection nationale par Jean Florent Ibenge Ikwange en 2014, on a eu à faire avec plusieurs charnières centrales avec comme toujours les mêmes résultats.