Lubumbashi : Dispositif policier important déployé au centre-ville, Félix Tshisekedi maintient son meeting

La police s’est déployée au centre-ville de Lubumbashi et sur le boulevard Msri qui mène à l’aéroport de Loano. De leur côté, les militants du Rassemblement s’activent pour accueillir Félix Tshisekedi. Une forte mobilisation se remarque particulièrement à Matshipisha, quartier réputé bastion de l’opposition dans la ville. Félix Tshisekedi, qui a passé nuit à Nairobi, devrait atterrir sur le coup de 14 heures à Lubumbashi. Son équipe maintient le meeting prévu au Square Forrest (mais interdit par la mairie et la police).

« Nous avons demandé de parler à la police et à la mairie pour organiser l’accueil. Ils ont refusé de nous rencontrer disant que leur décision était déjà prise », a dit à ACTUALITE.CD Michée Mulumba, attaché de presse de Félix Tshisekedi. La Police, pour sa part, a prévu d’escorter le Président du Rassemblement dès sa descente de l’avion jusqu’à la résidence de Kyungu wa Kumwanza.

Le Rassemblement dénonce également des actes d’intimidation autour du séjour de l’arrivée et du séjour de Félix Tshisekdi.

« Nous avons réservé et payé l’hôtel pour Félix Tshisekedi, mais l’argent nous a été restitué ce matin. Ils nous ont dit qu’ils ont reçu l’ordre de ne pas recevoir notre argent », a ajouté Michée Mulumba.

Le Président du Rassemblement prévoit un séjour de trois jours à Lubumbashi avant de revenir à Kinshasa pour notamment rencontrer Nikki Haley, ambassadrice des USA à l’ONU.

actualité.cd

La police s’est déployée au centre-ville de Lubumbashi et sur le boulevard Msri qui mène à l’aéroport de Loano. De leur côté, les militants du Rassemblement s’activent pour accueillir Félix Tshisekedi. Une forte mobilisation se remarque particulièrement à Matshipisha, quartier réputé bastion de l’opposition dans la ville. Félix Tshisekedi, qui a passé nuit à Nairobi, devrait atterrir sur le coup de 14 heures à Lubumbashi. Son équipe maintient le meeting prévu au Square Forrest (mais interdit par la mairie et la police).