L’UDPS “absolument” ouverte à la proposition de Kamerhe

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), principal parti de l’opposition en République démocratique du Congo, accueille favorablement l’offre de l’opposant Vital Kamerhe, appelant à “adopter un plan d’actions commun” pour l’application de l’article 64.

Dans une déclaration publiée ce lundi après-midi, le parti de Vital Kamerhe rejette l’annonce du président de la CENI, Corneille Nangaa, qui affirme qu’il n’y aurait pas d’élections avant au moins avril 2019.

“L’UNC invite-t-elle les forces politiques et sociales d’adopter un plan d’actions commun pour mobiliser notre peuple à réclamer son droit de se Choisir ses dirigeants, en application de l’article 64 de la Constitution afin defaire échec aux stratagèmes du régime en place tendant à instaurer une présidence à vie dans notre pays“, appelle le parti de Kamerhe.

Pour Jean-Marc Kabund, Secrétaire général de l’UDPS, son parti soutient “absolument” la proposition de Vital Kamerhe. “Nous pensons que tout congolais épris du sens de justice, de liberté et de démocratie, et qui peut apporter sa pierre à ce grand combat que nous voulons à tout prix gagner, pour l’intérêt général, avant la fin de cette année, est la bienvenue“, dit-il joint au téléphone par POLITICO.CD.

“Mais faudra-t-il que Monsieur Kamerhe, cette fois-ci, nous rassure aussi qu’il sera constant du côté du peuple, c’est tout ce que nous demandons. Nous ne pouvons pas lui refuser son aide, c’est ce que nous avons toujours clamé, l’unité de l’opposition. Monsieur Kamerhe doit aussi aujourd’hui dire au peuple congolais ce qu’il est capable de faire, jusqu’à la victoire finale“, ajoute-il.

politico

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), principal parti de l’opposition en République démocratique du Congo, accueille favorablement l’offre de l’opposant Vital Kamerhe, appelant à “adopter un plan d’actions commun” pour l’application de l’article 64.