Mende aux 7 sénateurs américains: “Ils sont minoritaires au Parlement des Etats-Unis, ils ne peuvent pas nous faire peur”

Lambert Mende qualifie d’improductive l’action des sept sénateurs américains qui ont saisi Donald Trump afin de faire pression sur Kinshasa afin d’obtenir la mise en œuvre intégrale de l’Accord du 31 décembre.

« Ces sénateurs sont des démocrates. C’est l’opposition au président Trump. Il faut le préciser. Ils sont minoritaires au Parlement. Ils ne peuvent pas nous faire peur. Ca nous importe peu leur action, c’est improductif. Ca n’aura pas d’effet. Ils sont dans la même lignée que Tom Perriello, Obama et les autres. L’accord du 31 décembre est en cours d’application et nous n’allons pas céder face à ces gens qui sont de l’Opposition aux USA », a dit Lambert Mende, ministre de la communication et des médias, porte-parole du Gouvernement ce jeudi 5 octobre 2017 à ACTUALITE.CD.

Sept sénateurs démocrates américains ont demandé à Donald Trump de tout mettre en œuvre pour résoudre des crises politiques, de sécurité  et humanitaires dont celle de la RDC. Dans une correspondance adressée au président américain, ils  réclament des actions supplémentaires en plus des sanctions déjà en cours.

« Des sanctions ciblées imposées en 2016 par les États-Unis et l’Union européenne (…) ont apporté un levier indispensable aux négociations qui ont abouti à l’accord du 31 décembre.Toutefois, comme les événements dans tout le pays l’ont démontré, d’autres actions sont nécessaires. Si le gouvernement continue de refuser de mettre en œuvre l’esprit et la lettre de l’accord, les États-Unis devraient utiliser les moyens dont nous disposons, y compris d’autres sanctions en vertu de l’ordonnance exécutive 13671 sur la RDC, des règlements anti-blanchiment et des outils supplémentaires disponibles dans le cadre du Global Magnitsky Act — pour affecter le calcul des individus qui ont une forte influence sur le président Kabila pour l’exhorter à changer de cap (…). Nous vous exhortons à prendre des mesures immédiates pour positionner les États-Unis à jouer un rôle de chef de file dans la prévention d’un conflit similaire et être prêts à appuyer une réponse qui permettra de sauver les vies (…)”, disaient les sénateurs américains.

actualité.cd

Lambert Mende qualifie d’improductive l’action des sept sénateurs américains qui ont saisi Donald Trump afin de faire pression sur Kinshasa afin d’obtenir la mise en œuvre intégrale de l’Accord du 31 décembre.