Nangaa : La CENI a besoin de 504 jours après la fin de l’enrôlement pour arriver au jour du vote

Corneille Nangaa a annoncé que la CENI a besoin réellement de 621 jours « mais après compression des jours, la CENI a besoin de 504 jours après la fin de l’enrôlement pour arriver au jour du scrutin ». Il l’a dit au cours d’un échange ce mardi 10 octobre 2017 avec  une délégation des responsables des organisations de la Société civile de Kinshasa.

Il a également présenté toutes les activités que la CENI compte réaliser d’ici à la fin de l’enrôlement des électeurs dans le grand Kasaï : le vote de la loi portant répartition des sièges par l’Assemblée Nationale, l’inscription des candidatures, la commande, production et livraison des matériels sensibles, le déploiement, le recrutement  et la formation du personnel, les scrutins, le vote et le dépouillement, le ramassage et le contentieux.

Nangaa a aussi annoncé que la CENI a déjà enrôlé 42.119.380 d’électeurs soit un taux de réalisation de 102,4%. Ce dépassement se justifie, selon lui, par la non prise en compte dans les prévisions de la CENI des « pré majeurs », des personnes nées au plus tard le 31 décembre 2000.

actualite.cd

Corneille Nangaa a annoncé que la CENI a besoin réellement de 621 jours « mais après compression des jours, la CENI a besoin de 504 jours après la fin de l’enrôlement pour arriver au jour du scrutin ». Il l’a dit au cours d’un échange ce mardi 10 octobre 2017 avec une délégation des responsables des organisations de la Société civile de Kinshasa.