Passeport : où est l’Arrêté interministériel annoncé par Léonard She Okitundu ?

Deux semaines après l’annonce des mesures d’allégement de la décision gouvernementale visant l’invalidation précoce des passeports semi-biométriques au 31 Octobre 2017, l’arrêté interministériel annoncé le Ministre des Affaires Etrangères, Léonard She Okitundu se fait toujours attendre.

Les congolais lésés prennent leur mal en patience. Et certains vont jusqu’à douter de la mise en œuvre de ces mesures, lesquelles n’auraient eu de mérite que de baisser la tension sociale et de dérouter la démarche du contrôle parlementaire.

Depuis le 3 Octobre 2017, les congolais détenteurs des passeports semi-biométriques en court de validité continuent à payer le prix le plus fort pour obtenir le passeport biométrique alors que le Vice – Premier Ministre, Ministre des Affaires Etrangères avait annoncé le prix forfaitaire de 100 USD pour cette catégorie.

En ce qui concerne l’aspect temporel, She Okitundu a rassuré que le délai de 30 jours initialement accordé a été prolongé au 15 Janvier 2018.

Si pour ces deux facteurs « économique et temporel » l’arrêté interministériel se fait encore attendre pour féliciter la mise en œuvre de ces mesures gouvernementales, il est évident qu’aucune chancellerie sérieuse ne peut apposer son visa sur un passeport semi-biométrique qui expire dans 3 mois.

Si d’aucuns attendent savoir si les deux semaines déjà perdues par rapport la période de 12 semaines constituant le moratoire seront rattrapées, d’autres analystes estiment qu’en réalité, le Gouvernement semble avoir réussi à flouer les députés nationaux et à préjudicier les congolais détenteurs des passeports semi – biométriques valides.

Cela s’explique par la contrainte pour cette catégorie de congolais de se procurer le passeport biométrique dès à présent et au prix normal même si le prix forfaitaire de 100 USD pourrait être appliqué plus tard.

D’après des sources proches du Ministère des Affaires Etrangères, la signature de cette arrêté interministériel pourrait intervenir dans les prochains jours, aussi – tôt après le retour des Etats – Unis d’Amérique des Ministres des Affaires Etrangères et celui des Finances.

Zoom Eco

Deux semaines après l’annonce des mesures d’allégement de la décision gouvernementale visant l’invalidation précoce des passeports semi-biométriques au 31 Octobre 2017, l’arrêté interministériel annoncé le Ministre des Affaires Etrangères, Léonard She Okitundu se fait toujours attendre.