RDC : La loi sur la répartition des sièges ne pourra être disponible qu’en 2018

La loi sur la répartition des sièges pour les prochaines législatives ne pourra être examinée qu’en 2018, soit au cours d’une session extraordinaire soit pendant la session ordinaire du mois de mars. C’est parmi les propositions et recommandations qui ont été faites à la tripartite sur l’évaluation du processus électoral, clôturée au Palais du Peuple, à Kinshasa le mercredi 18 octobre dernier. Cette proposition tient compte du fait que l’enrôlement des électeurs dans les Kasaï ne peut se terminer qu’en janvier 2018. Les délégués présents à la tripartite CNSA-CENI-Gouvernement espèrent aussi que le fichier électoral pourrait être consolidé en mars 2018.

Par ailleurs, l’examen et l’adoption de la loi sur le Conseil national de suivi de l’Accord (CNSA) et la révision de la loi électorale sont attendus avant la fin de cette session parlementaire qui s’étend jusqu’au 15 décembre.

actualite.cd

La loi sur la répartition des sièges pour les prochaines législatives ne pourra être examinée qu’en 2018, soit au cours d’une session extraordinaire soit pendant la session ordinaire du mois de mars. C’est parmi les propositions et recommandations qui ont été faites à la tripartite sur l’évaluation du processus électoral, clôturée au Palais du Peuple, à Kinshasa le mercredi 18 octobre dernier. Cette proposition tient compte du fait que l’enrôlement des électeurs dans les Kasaï ne peut se terminer qu’en janvier 2018. Les délégués présents à la tripartite CNSA-CENI-Gouvernement espèrent aussi que le fichier électoral pourrait être consolidé en mars 2018.