RDC : La MONUSCO se dit préoccupée par les actes d’intimidation à l’encontre d’Olenghankoy et de Ntumba Luaba

La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) se dit préoccupée par ce qu’elle qualifie d’actes par « les actes continus d’intimidation à l’encontre des membres de l’opposition ».

« Deux incidents impliquant des hommes armés contre les résidences de Joseph Olengankoy et Alphonse Ntumba Luaba ont également été rapportés au cours des derniers jours à Kinshasa », dit la MONUSCO dans un communiqué publié ce lundi 23 octobre 2017.

La mission onusienne condamne également « les restrictions à la liberté de mouvement imposées à Kyungu wa Kamwanza, président national du parti politique d’opposition Union nationale des fédéralistes du Congo (UNAFEC) et assigné de fait à résidence depuis plusieurs mois ».

« De telles restrictions aux libertés fondamentales sont incompatibles avec les efforts en cours pour promouvoir le dialogue et la sérénité nécessaires à la tenue d’élections libres, crédibles et indépendantes dans un délai raisonnable», a rappelé Maman Sidikou. « J’exhorte une nouvelle fois les autorités congolaises à urgemment mettre en œuvre des mesures de décrispation politique et à ouvrir l’espace démocratique ».

actualite.cd

La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) se dit préoccupée par ce qu’elle qualifie d’actes par « les actes continus d’intimidation à l’encontre des membres de l’opposition ».