RDC : La sœur de Zaida Catalan critique la décision de la Belgique d’accorder un visa à Lambert Mende

La famille de Zaida Catalan a critiqué également la décision de la Belgique d’octroyer un visa à Lambert Mende, Ministre congolais de la Communication et des médias, qui figure sur la liste des sanctions de l’UE pour violation des droits de l’homme.

Selon la sœur de Zaida Catalan, Elizabeth Morseby, Lambert Mende est l’un des responsables de l’escalade de la violence en RDC.

« Elle a travaillé pour documenter les violations des droits de l’homme, pour que les sanctions soient dirigées contre les personnes qui pourraient constituer un danger pour la paix (…) C’est pourquoi nous sommes très contrariés que des personnes qui contribuent d’une manière ou d’une autre à l’agitation et aux terribles crimes au Congo puissent entrer à l’Union européenne », a-t-elle dit dans une interview.

Pour Elizabeth Morseby, Lambert Mende impliqué « dans les informations inexactes qui sont sorties de Zaida ».

Les ONG belges Broederlijk Delen et Pax Christi avaient également désapprouvé, l’exception faite par la Belgique. De son côté, le Réseau Européen pour l’Afrique Centrale (EurAc) avait estimé que le visa octroyé à Lambert Mende « risque de saper le régime de sanctions de l’UE envers la RDC ».

Le porte-parole du Gouvernement congolais, arrivé le jeudi 19 octobre 2017 à Bruxelles, capitale du Royaume de Belgique, devrait regagner Kinshasa ce mardi.

actualite.cd

Vous recherchez Une Maison, Une Voiture, Un Téléphone, Un Ordinateur à acheter ou vous voulez vendre Votre Maison, Votre Voiture, Votre Téléphone, Votre Ordinateur etc... Téléchargez l'application "SOMBATEKA" sur Google Play en cliquant sur ce lien. C'est 100% gratuit. https://play.google.com/store/apps/details?id=com.sombateka

La famille de Zaida Catalan a critiqué également la décision de la Belgique d’octroyer un visa à Lambert Mende, Ministre congolais de la Communication et des médias, qui figure sur la liste des sanctions de l’UE pour violation des droits de l’homme.