RDC: Le Rassemblement appelle au “changement” des dirigeants de la Ceni

Dans un communiqué publié ce mardi 24 octobre 2017, le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement note qu’il n’est pas possible d’organiser les élections dans le délai tant avec la composition actuelle du bureau de la Ceni. Pour cette plateforme, le changement des dirigeants actuels de la centrale électorale est l’une des conditions “sine qua non” de l’organisation des élections véritablement démocratiques et crédibles.

« Le Rassemblement constate que la direction actuelle de la Ceni n’a été capable ni de publier un calendrier électoral, ni de confectionner à temps utile un fichier électoral pour permettre l’organisation rapide des élections. Elle s’est montrée totalement au service de la Majorité Présidentielle dont elle exécute les instructions pour bloquer le processus électoral », indique le communiqué signé par Pierre Lumbi, président du Conseil des sages.

Ce mardi, le Rassemblement a rencontré une délégation du conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine à Kinshasa.

Le chef de la délégation de l’UA, Dieudonné Ndabarushimana, a pour sa part, estimé que la Ceni est sur la bonne voie soulignant que tous les acteurs politiques devraient se mettre à l’œuvre afin de permettre l’aboutissement du processus électoral en cours en RDC.

Christine Tshibuyi

Vous recherchez Une Maison, Une Voiture, Un Téléphone, Un Ordinateur à acheter ou vous voulez vendre Votre Maison, Votre Voiture, Votre Téléphone, Votre Ordinateur etc... Téléchargez l'application "SOMBATEKA" sur Google Play en cliquant sur ce lien. C'est 100% gratuit. https://play.google.com/store/apps/details?id=com.sombateka

Dans un communiqué publié ce mardi 24 octobre 2017, le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement note qu’il n’est pas possible d’organiser les élections dans le délai tant avec la composition actuelle du bureau de la Ceni. Pour cette plateforme, le changement des dirigeants actuels de la centrale électorale est l’une des conditions “sine qua non” de l’organisation des élections véritablement démocratiques et crédibles.