RDC : les professeurs d'Universités poursuivent leur grève

Les professeurs d'Universités de la RDC ont décidé lundi 2 octobre de poursuivre leur mouvement de grève qu’ils ont lancé depuis le 6 août dernier. D’après le syndicat des professeurs d’universités du Congo (SPUC), l’Etat congolais n’a toujours pas trouvé de solution aux revendications des professeurs.

Les professeurs réclament le paiement de leur salaire au taux du jour de 1600 francs congolais (FC) le 1 USD ; contrairement au taux actuel de 920 FC appliqué par le gouvernement pour leur salaire.

Le secrétaire général du Syndicat national des professeurs d’universités du Congo, David Lubo trouve « anormal » que l’Etat congolais ne soit pas en mesure de payer les professeurs au taux budgétaire alors qu’il applique ce taux dans la perception des impôts et taxes.

« Les taxes et impôts sont perçus au taux de 1600 Francs congolais, ce qu’on appelle le francs fiscal. Mais de quel droit le gouvernement qui perçoit les impôts et taxes au taux de 1600 FC, doit nous payer au taux de 920FC ? C’est quand même anormal  », a-t-il déploré.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, qui reconnait ce malaise, a annoncé pour « très bientôt » la tenue d'une réunion avec le syndicat des professeurs pour trouver une solution.

radio okapi

Les professeurs d'Universités de la RDC ont décidé lundi 2 octobre de poursuivre leur mouvement de grève qu’ils ont lancé depuis le 6 août dernier. D’après le syndicat des professeurs d’universités du Congo (SPUC), l’Etat congolais n’a toujours pas trouvé de solution aux revendications des professeurs.