RDC : Près de 80 militants d’opposition arrêtés à Lubumbashi

Près de 80 Combattants de l’Union pour la démocratie et le progrès social ( UDPS) fédération de lubumbashi ont été arrêtés ce dimanche au 1er niveau du batiment Mulongo, abritant provisoirement le siège du parti. C’est le Président de l’UDPS Lubumbashi qui avance ces chiffres , considérés jusque-là comme un bilan provisoire. Il déplore également ce qu’il a appelé  » pillage des locaux ».

« Nos combattants, près de 80 ont été arrêtés par la police. Des bureaux et des documents pillés, même des ordinateurs ont été emportés », a ajouté M. MIKOBI, Président a.i de la fédération UDPS /Lubumbashi à ACTUALITE.CD

Parmi les combattants arrêtés, plusieurs sectionnaires et autres responsables venus d’autres villes du Haut Katanga pour finaliser le programme d’accueil réservé à Felix Tshisekedi.

Le parquet et la MONUSCO se sont rendus au batiment Mulongo pour faire le constat, selon un correspondant d’ACTUALITE.CD.

La Mairie de lubumbashi maintient sa decision quant à l’interdiction des manifestations publiques et autres caravanes dans la ville cuprifere, alors que le rassop entend réserver à son Président un accueil digne de son rang.

La veille de l’arrivée de celui-ci au chef-lieu de la province du Haut-Katanga la tension demeure vive. Un dispositif sécuritaire impressionnant s’observe dans le centre de cette ville , fief de l’opposant Moise Katumbi. Jusque tard dans la soirée du dimanche , les responsables locaux de la police sont restés injoignables pour communiquer sur ces arrestations massives.

José MUKENDI

Près de 80 Combattants de l’Union pour la démocratie et le progrès social ( UDPS) fédération de lubumbashi ont été arrêtés ce dimanche au 1er niveau du batiment Mulongo, abritant provisoirement le siège du parti. C’est le Président de l’UDPS Lubumbashi qui avance ces chiffres , considérés jusque-là comme un bilan provisoire. Il déplore également ce qu’il a appelé » pillage des locaux ».