Un communiqué dément la suspension de Kabund

Un “Conseil de discipline” de l’UDPS a publié un communiqué ce lundi annonçant la suspension du Secrétaire général de ce principal parti de l’opposition en République démocratique du Congo, Jean-Marc Kabund.

Ce document signé par Dieudonné Enyelinga et Joseph Lokuli reproche plusieurs faits au concerné dont les malversations financières, usurpation de pouvoir et comportement indigne.

Dans un communiqué publié ce mardi après-mici, les quatre Secrétaires généraux de l’UDPS dont Félix Tshisekedi, annoncent contester avec “indignation que la même Commission Nationale de Discipline Adhoc, qui avait pourtant prétendu exclure le Secrétaire Général du Parti en date du 3 juin 2017, puisse, de nouveau, revenir pour le suspendre de ses mêmes fonctions.

Par ailleurs, ils révèlent que ce “énième coup fourré dirigé contre le Secrétaire Général vise la déstabilisation du Parti et par conséquent, nous la rejetons énergiquement et la déclarons nulle et de nul effet.”

“Faisons savoir à l’opinion que jusqu’à la tenue du Congrès du Parti qui ouvrira ses portes très bientôt, le Secrétaire Général, à qui nous réaffirmons notre total soutien, demeure la seule autorité habilitée à engager l’Union pour la démocratie et le Progrès Social“, ajoute ce communiqué avant de conclure: “demandons aux combattantes et combattants du Parti de demeurer vigilants et de ne pas se laisser distraire par ces pécheurs en eau trouble qui sont manifestement à la solde d’un pouvoir décadent.”

Joint au téléphone lundi par POLITICO.CD, Jean-Marc Kabund a également démenti cette information: “Combien de fois vont-ils me suspendre“, lance-t-il faisant référence à une précédente suspension par le même groupe.

“C’est un jeu du pouvoir en place, c’est Kalev [Mutond, chef de l’ANR] et ses services en collaboration avec [Bruno] Tshibala [le Premier ministre, exclu du parti en mars dernier, ndlr] qui veulent déstabiliser l’UDPS à travers ma personne“, accuse-t-il.

politico

Un “Conseil de discipline” de l’UDPS a publié un communiqué ce lundi annonçant la suspension du Secrétaire général de ce principal parti de l’opposition en République démocratique du Congo, Jean-Marc Kabund.