UNIKIN : affrontements entre policiers et étudiants (Photos)

Ce mercredi 18 octobre 2017, des dizaines de manifestants ont crié leur colère face au plan présenté par le patron de la Ceni, Corneille Nangaa, qui a annoncé que son institution aurait encore besoin de 504 jours pour organiser les élections en République démocratque du Congo.

Un délai jugé « insupportable » par les étudiants qui ont manifesté pacifiquement devant l’Université de Kinshasa avant de se retrouver face à des policiers qui n’ont pas hésité à charger les manifestants et à tirer des gaz lacrymogènes.

« On en a assez de ce régime », expliquait un des manifestants. « Il ne respecte rien, il n’y a rien à attendre, si ce n’est la mort. Cette manifestation est une première, on ne va plus s’arrêter tant que Kabila restera au pouvoir ».

La Libre Afrique / MCN

Ce mercredi 18 octobre 2017, des dizaines de manifestants ont crié leur colère face au plan présenté par le patron de la Ceni, Corneille Nangaa, qui a annoncé que son institution aurait encore besoin de 504 jours pour organiser les élections en République démocratque du Congo.