Vital Kamerhe appelle à “adopter un plan d’actions commun” pour l’application de l’article 64

Dans une déclaration publiée ce lundi après-midi, le parti de Vital Kamerhe rejette l’annonce du président de la CENI, Corneille Nangaa, qui affirme qu’il n’y aurait pas d’élections avant au moins avril 2019.

Les élections tant attendues en République démocratique du Congo n’auront pas lieu avant au moins avril 2019, laisse entendre le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Corneille Nangaa a affirmé dans une déclaration à la suite d’une réunion avec des représentants de la société civile mardi qu’il faudrait au moins 504 jours pour organiser le scrutin une fois l’enrôlement des électeurs terminé.

“La Direction Politique Nationale de l’UNC rejette, de la manière la plus catégorique, cette communication qui frise la négation de la tenue des élection et, par ricochet, fait mal à la démocratie congolaise“, dit ce communiqué signé par le président de l’UNC, l’opposant Vital Kamerhe.

De ce fait, le parti de Vital Kamerhe:

- Réaffirme son attachement à la Constitution et à l’Accord du 31 décembre 2016;

- Considère que le Président Nangaa s’est investi dans la mission de servir de caisse de résonance du régime en place;

- Considère que le Président de la CENI est allé au-delà des missions lui confiées par la Constitution et l’Accord du 31 décembre 2016, les violant ainsi manifestement;

- Exige de la CENI la publication, sans délai, du calendrier conformément à l’ACCOrd du 31 decembre 2016;

- Réaffirme sa participation avec les autres forces politiques et sociales à côté du peuple Congolais à toutes les activités visant le respect de la Constitution et de l’Accord du 31 décembre 2016, en vue d’offrir à notre peuple les élections libres, transparentes et apaisées pour une alternance démocratique tant attendue

“Ainsi, l’UNC invite-t-elle les forces politiques et sociales d’adopter un plan d’actions commun pour mobiliser notre peuple à réclamer son droit de se Choisir ses dirigeants, en application de l’article 64 de la Constitution afin defaire échec aux stratagèmes du régime en place tendant à instaurer une présidence à vie dans notre pays“, appelle le parti de Kamerhe

politico

Dans une déclaration publiée ce lundi après-midi, le parti de Vital Kamerhe rejette l’annonce du président de la CENI, Corneille Nangaa, qui affirme qu’il n’y aurait pas d’élections avant au moins avril 2019.