24 novembre 1965 : s’il était encore vivant et au pouvoir, Mobutu aurait totalisé ce jour 52 ans de règne

S’il était encore vivant et au pouvoir, le président Mobutu aurait totalisé ce jour 52 ans de règne. C’est, en effet, le 24 novembre 1965, que le colonel Joseph Mobutu a opéré un coup d’Etat militaire pour renverser le régime en place, en mettant de côté le président Joseph Kasavubu et les institutions étatiques, profitant d’une crise politique générale au pays.

C’était la prise du pouvoir par le Haut commandement militaire. L’armée avait promis de ne régner que pendant cinq ans, avant de céder le bâton aux politiques. Curieusement, Le Grand Léopard a duré 32 ans, cinq ans de moins que Robert Mugabe du Zimbabwe.

Il a mis en place le Mouvement Populaire de la Révolution (MPR), une grosse machine politique unique au Zaïre, dont il fut le président fondateur. Et bien, pour être président du Zaïre, il fallait être président du MPR. Aucune autre formation politique n’était autorisée d’exercer dans ce pays. C’était le début d’une des dictatures les plus féroces en Afrique. Tous les opposants étaient soit éliminés physiquement, soit contraints à l’exil.

Les Zaïrois ont dû patienter jusqu’en 1990, précisément le 24 avril, pour avoir droit au pluralisme politique. L’espace politique était, enfin, ouvert à tout le monde. L’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) d’Etienne Tshisekedi qui évoluait en clandestinité, s’est révélée au grand jour comme un véritable parti, soutenu par la large majorité du peuple congolais clochardisé.

C’était le début de la chute de Mobutu. Son trône a été secoué tant sur le plan interne qu’externe.

Terrassé par la maladie, Mobutu, affaibli, n’a su faire face à la rébellion de l’Afdl, sous la conduite de Laurent-Désiré Kabila, au point de plier bagages pour laisser les soldats de la « Libération » effectuer leur entrée triomphale à Kinshasa le 17 mai 1997.

Parti lui aussi en exil, Mobutu est décédé le 7 septembre 1997 au Maroc où son corps repose jusqu’à présent.

MCN Team

S’il était encore vivant et au pouvoir, le président Mobutu aurait totalisé ce jour 52 ans de règne. C’est, en effet, le 24 novembre 1965, que le colonel Joseph Mobutu a opéré un coup d’Etat militaire pour renverser le régime en place, en mettant de côté le président Joseph Kasavubu et les institutions étatiques, profitant d’une crise politique générale au pays.