Kimbuta réclame 12 millions de dollars pour assainir Kinshasa

Le gouverneur de la ville de Kinshasa était invité à la session ordinaire du conseil économique et social le jeudi 02 novembre 2017 pour faire le point sur la situation socio-économique, sécuritaire et la problématique de la salubrité à Kinshasa.

André Kimbuta a indiqué aux conseillers de la République que la ville a besoin des moyens pour répondre aux différents besoins.

“Chaque jour, nous produisons neuf mille tonnes de déchets. La banque mondiale a estimé le coût à 30 dollars par tonne pour l’évacuation. En multipliant par jour, ça nous fait 270 mille dollars multipliés par 30, nous  arrondissons à 12 millions  de dollars, tenant compte du carburant et engins« , a expliqué André Kimbuta.

Pour le gouverneur de la ville de Kinshasa, il faut donner des moyens à la province.

« Le véritable défi est l’application effective des dispositions constitutionnelles relatives à la répartition de ressources nationales entre le pouvoir central, les provinces et les entités territoriales décentralisées.  Ce qui permettra à d’autres secteurs de se développer« , a-t-il ajouté.

Pour maximiser les recettes et permettre à la ville de fonctionner, le gouverneur entend booster la direction générale des recettes de Kinshasa en la déployant à travers tous les quartiers des 24 communes de la ville . Il regrette cependant que les plus démunis s’acquittent de leurs obligations fiscales contrairement aux autres. Il promet d’actualiser la classification des localités pour les amener à leur véritable rang et les mettre devant leurs responsabilités.

Rachel kitsita

Vous recherchez Une Maison, Une Voiture, Un Téléphone, Un Ordinateur à acheter ou vous voulez vendre Votre Maison, Votre Voiture, Votre Téléphone, Votre Ordinateur etc... Téléchargez l'application "SOMBATEKA" sur Google Play en cliquant sur ce lien https://play.google.com/store/apps/details?id=com.sombateka

Le gouverneur de la ville de Kinshasa était invité à la session ordinaire du conseil économique et social le jeudi 02 novembre 2017 pour faire le point sur la situation socio-économique, sécuritaire et la problématique de la salubrité à Kinshasa.