La démission de Bruno Tshibala ne profiterait pas à la République, selon le député Boniface Balamage (MP)

La démission de Bruno Tshibala ne profitera pas à la République, a estimé le député national Boniface Balamage Nkolo. Dans une interview accordée jeudi 23 novembre à Radio Okapi, il a indiqué qu’il est important de privilégier l’essentiel : «la marche irréversible vers les élections tels que prôné par le chef de l’Etat».
  
«Nous sommes dans une période tout à fait particulière, le calendrier électoral a été publié, il est assorti des contraintes. Alors, le réalisme politique commande qu’on se focalise d’abord sur l’essentiel, l’organisation des élections», a conseillé l’élu d’Idjwi, dans le Sud-Kivu. Il réagissait à l’appel de son collègue de la MP, Henri-Thomas Lokondo, qui invite Bruno Tshibala à démissionner dans les 72 heures pour avoir déposé le projet de budget 2018 en retard.
  
Le député Boniface Balamage reconnait que le Premier ministre Bruno Tshibala a montré des faiblesses lors de son interpellation à l’Assemblée nationale. Mais il pense que l’élan qu’a pris le processus électoral en RDC ne devrait pas souffrir d’une nouvelle crise.
  
«Si aujourd’hui on se met à faire démissionner le Premier ministre, il y a plusieurs conséquences. Pour former un autre gouvernement il faut prendre tout au plus deux mois. Ce qui implique un grand retard dans le vote du budget et ceci influe sur le délai. Donc, nous allons déborder au-delà de 2018, nous risquons d’aller en 2019. Nous allons provoquer une autre crise», a jugé le député Boniface Balamage.
  
Son souhait est que l’appel de son collègue Henri-Thomas Lokondo n’aboutisse pas, sinon, la démission du Premier ministre retarderait les élections.
  
«Je ne pense pas que ceci [la démission de Tshibala]arrivera. Mais dans le pire de cas, si ceci devrait arriver, ça ne profiterait pas à la République. Parce que comme je vous ai dit, ce sera le retard dans l’organisation des élections. Qui a intérêt ? En tout cas, personne n’a intérêt à ce que les élections soient organisées en retard», a-t-il martelé.

Okapi / MCN

La démission de Bruno Tshibala ne profitera pas à la République, a estimé le député national Boniface Balamage Nkolo. Dans une interview accordée jeudi 23 novembre à Radio Okapi, il a indiqué qu’il est important de privilégier l’essentiel : «la marche irréversible vers les élections tels que prôné par le chef de l’Etat».