Le Rassemblement met en garde la CENI contre la publication d’un calendrier « non consensuel »

La coalition de l'opposition dirigée par Félix Tshisekedi met en garde la Commission électorale nationale indépendante (CENI) contre la publication d'un calendrier des élections qui ne serait pas consensuel.

Le président de la CENI, Corneille Nangaa, a annoncé mercredi la publication tant attendue du calendrier électoral pour ce week-end. Du côté de l’opposition, on met en garde contre tout calendrier non consensuel.

« Il [le Calendrier] aurait du être consensuel, la CENI devrait se réunir et consulter toutes les parties prenantes avant de publier ce calendrier (…) jusqu’à présent, nous, partis politiques de l’opposition, nous n’avons pas été consultés« , dit Christian Mwando, cadre du Rassemblement ce vendredi au micro de TOP Congo FM.

Pour lui, la CENI aurait également  du attendre l’arrivée des experts désignés par le Conseil de sécurité des Nation Unies à ce sujet: « Je ne voudrais pas que la CENI puisse publier un calendrier non consensuel, ce qui serait jeter de l’huile sur le feu« , ajoute-t-il.

Le cadre du G7, coalition qui soutient la candidature de l’opposant Moïse Katumbi à la présidentielle, se dit néanmoins satisfait de la publication de ce calendrier. « D’abord il faut déplorer le fait que la CENI ait attendu environ deux ans avant de publier ce calendrier électoral. Aujourd’hui, à un mois de l’expiration de l’Accord de la Saint Sylvestre, elle voudrait publier ce calendrier, c’est tant mieux, parce que ça fait presque six mois que nous l’exigeons,  tant mieux, cela fait près de 6 mois que nous exigeons la publication de ce calendrier.« 

politico

Vous recherchez Une Maison, Une Voiture, Un Téléphone, Un Ordinateur à acheter ou vous voulez vendre Votre Maison, Votre Voiture, Votre Téléphone, Votre Ordinateur etc... Téléchargez l'application "SOMBATEKA" sur Google Play en cliquant sur ce lien https://play.google.com/store/apps/details?id=com.sombateka

La coalition de l'opposition dirigée par Félix Tshisekedi met en garde la Commission électorale nationale indépendante (CENI) contre la publication d'un calendrier des élections qui ne serait pas consensuel.