L'interpellation de Tshibala se transforme en guerre larvée entre Minaku et Lokondo

Les freins ont lâché à la plénière de ce vendredi 24 novembre 2017 à l'Assemblée nationale entre le président de la chambre basse du parlement, Aubin Minaku, et le député national, Henri-Thomas Lokondo.

Et pour cause ! L'elu de Mbandaka n'a pas digéré le refus, par président de l'assemblée nationale, de lui accorder la parole pour répliquer au rapport rendu public par la commission spéciale chargée de la rédaction des conclusions de la plénière sur l'interpellation du premier ministre suite au dépôt tardif du projet de budget.

Dans ce rapport, la recommandation d'Henri Lokondo conseillant au premier ministre de démissionner était jugée anti constitutionnel.

Énervé, Lokondo a protesté en pointant dans la salle un doigt accusateur sur le président de l'assemblée nationale. Se sentant offensé, Aubin Minaku à demandé à Lokondo d'être poli. L'élu de Mbandaka a préféré claquer la porte après l'intervention d'une députée de la Majorité qui a pris la parole pour lui demander de présenter des excuses au président de l'assemblée nationale.

MCN Team

Les freins ont lâché à la plénière de ce vendredi 24 novembre 2017 à l'Assemblée nationale entre le président de la chambre basse du parlement, Aubin Minaku, et le député national, Henri-Thomas Lokondo.