Manifestation de Goma : 15 personnes blessées et 37 arrêtées, selon l’ONU

Les incidents de lundi 30 décembre 2017 à Goma (Nord-Kivu) a fait 4 morts, 15 blessés et 37 arrêtés, selon le Bureau conjoint des Nations Unies pour les droits de l’homme, cité par Stéphane Dujarric, Porte-parole d’ António Guterres, Secrétaire général de l’ONU, à New York.

La Police reconnaît le bilan d’un civil tué par balle perdue et un policier mort lynché par les manifestants.

Selon la même source, la MONUSCO a déployé des équipes à Goma pour faire le suivi de la situation et déterminer les circonstances exactes des affrontements survenus entre les forces de sécurité congolaises et des manifestants.  

Ce mardi, 18 personnes interpellées en marge de ces manifestations ont été transférées au Parquet. Le maire de Goma, Dieudonné Mamicho, avait parlé « d’un mouvement insurrectionnel » dénonçant notamment l’incendie des bâtiments publics.

actualite

Vous recherchez Une Maison, Une Voiture, Un Téléphone, Un Ordinateur à acheter ou vous voulez vendre Votre Maison, Votre Voiture, Votre Téléphone, Votre Ordinateur etc... Téléchargez l'application "SOMBATEKA" sur Google Play en cliquant sur ce lien https://play.google.com/store/apps/details?id=com.sombateka

Les incidents de lundi 30 décembre 2017 à Goma (Nord-Kivu) a fait 4 morts, 15 blessés et 37 arrêtés, selon le Bureau conjoint des Nations Unies pour les droits de l’homme, cité par Stéphane Dujarric, Porte-parole d’ António Guterres, Secrétaire général de l’ONU, à New York.