Pour la MP, ceux qui ont appelé à la ville morte veulent aboutir à un autre dialogue

La Majorité Présidentielle (MP) considère que la population congolaise a ignoré « superbement » le mot d’ordre de ville morte lancé par les mouvements citoyens et soutenu par l’Opposition.

Pour le camp présidentiel, les initiateurs de ce mort d’ordre veulent aboutir à un autre dialogue politique « dans l’espoir d’accéder au pouvoir par des combinaisons maffieuses »

« La Majorité Présidentielle invite le peuple congolais à exercer une vigilance sans faille sur ces radicalisés, décidés à tout mettre en œuvre pour bloquer le processus électoral en cours, et instaurer ainsi dans notre pays une transition politique sans fin au grand mépris de l’aspiration profonde du peuple congolais à la paix et aux élections conformément à la constitution et à l’Accord du 31 décembre », a dit Alain-André Atundu, porte-parole de la MP, au cours d’une conférence de presse à Kinshasa ce mercredi 15 novembre.

Vous pouvez l’écouter ici.
[soundcloud src="356110274"/]
actualite.cd

Vous recherchez Une Maison, Une Voiture, Un Téléphone, Un Ordinateur à acheter ou vous voulez vendre Votre Maison, Votre Voiture, Votre Téléphone, Votre Ordinateur etc... Téléchargez l'application "SOMBATEKA" sur Google Play en cliquant sur ce lien https://play.google.com/store/apps/details?id=com.sombateka

La Majorité Présidentielle (MP) considère que la population congolaise a ignoré « superbement » le mot d’ordre de ville morte lancé par les mouvements citoyens et soutenu par l’Opposition.