Villes mortes : paralysie d'activité dans plusieurs villes et territoires du Nord-Kivu

Les manifestations de la lucha et du collectif d'action de la société civile ont débuté dans plusieurs entités de la province du Nord-Kivu avec quelques incidents.

Alors que lundi le Général Placide Nyembo avait déjà donné le ton en déclarant que tous ceux qui allaient tenter de troubler l’ordre public seraient arrêter, les organisateurs ont tenus mordicus à la tenue des manifestations pour demander l’alternance politique en RDC.

C’est ainsi qu’à Goma, un habitant contacté sur place indique que les activités restent paralysées dans une grande partie de la ville et la circulation est timide.

La même source renseigne qu'il y aurait un bureau de police qui aurait été brûlé par des manifestants à Ndosho et que les écoles et les universités sont fermées.

A Beni, des feux ont été allumés le matin dans différents rond-point et rues de la ville où l’on observe par ailleurs un fort déploiement des éléments de la police nationale congolaise et des forces armées de la RDC.

C’est ainsi que les activités commerciales sont paralysés dans certains quartiers mouvementés dont le centre commercial de Matonge, Au quartier Tamende,Malepe et ailleurs.

À Kasindi, à environ 90 km au Nord-Est de la ville de Beni, on compte déjà 8 manifestants, dont une femme, aux arrêts alors qu'ils tentaient de marcher dans le centre-ville de cette commune rurale.

Dans la ville de Butembo, des manifestants qui plaçaient des barricades, dans la partie nord de la ville et vers BDGL, ont été dispersés par les forces de l'ordre moyennant des coups de sommation et des bombes à gaz lacrymogène. Certaines activités sont également paralysées dans cette ville.

Delphin Mupanda 

Vous recherchez Une Maison, Une Voiture, Un Téléphone, Un Ordinateur à acheter ou vous voulez vendre Votre Maison, Votre Voiture, Votre Téléphone, Votre Ordinateur etc... Téléchargez l'application "SOMBATEKA" sur Google Play en cliquant sur ce lien https://play.google.com/store/apps/details?id=com.sombateka

Les manifestations de la lucha et du collectif d'action de la société civile ont débuté dans plusieurs entités de la province du Nord-Kivu avec quelques incidents.