Zimbabwe: la Majorité rend hommage au "grand leader africain" Robert Mugabe

La majorité présidentielle (MP), la coalition au pouvoir, a réagi à la démission du président zimbabwéen Robert Mugabe en rendant un vibrant hommage à cet important allié de la RDC.

C'est à travers son porte-parole, Alain Atundu, qui a réuni hier la presse, pour faire une déclaration dans laquelle cette famille politique proche du Chef de l’Etat a tenu à rendre un "hommage mérité à ce grand leader africain qui a libéré son Peuple au risque de sa vie et au nom de la dignité africaine." et affirme vouloir garder "en mémoire le souvenir de la lutte du Président MUGABE, à travers la SADC, pour la sauvegarde de la souveraineté de notre Peuple et de l’intégrité territoriale de notre pays."

Toutefois, la MP tient a souligné qu'elle respecte "la volonté souveraine du peuple zimbabwéen dont l’issue est connue de tous."

A l’instar d’autres pays comme la Chine et des Organisations internationales dont notamment l’Union africaine (UA), la Majorité Présidentielle exhorte la ZANU/PF et tous les acteurs politiques du pays à garder l’héritage de liberté et d’indépendance légué au Zimbabwe par le Président Mugabe, Héros de l’indépendance.

Robert Mugabe est un allié historique de la RDC

Robert Mugabe est un allié historique du régime Kabila père et fils. Nous sommes à la fin des années 90, la RDC est envahie par le Rwanda et l'Ouganda en raison des rébellions. Harare volera à la rescousse de Kinshasa en déployant ses troupes aux côtés des forces gouvernementales.

Une alliance qui va se poursuivre, même après la fin de la guerre.

En 2011, Robert Mugabe était le seul chef d'Etat qui s'était déplacé lors de l'investiture du président Joseph Kabila, réélu après une présidentielle contestée.

A la tête du Zimbabwe depuis 37 ans, le président Robert Mugabe a ployé sous la pression de l'armée et de manifestants. Après avoir résisté quelques jours, le vieux dirigeant a fini par démissionner mardi dernier. Son ancien vice-président, Emmerson Mnangagwa a succedé officiellement à Mugabe ce vendredi.

Ci-dessous la déclaration de la Majorité Présidentielle :

COMMUNIQUE DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLEE SUR LA SITUATION AU ZIMBABWE

La Majorité Présidentielle suit avec attention l’évolution de la situation politique dans la République sœur du Zimbabwe.

A ce propos, Elle tient à faire la déclaration suivante.

La Majorité Présidentielle respecte la volonté souveraine du Peuple zimbabwéen dont l’issue est connue de tous.

La Majorité Présidentielle exhorte la ZANU/PF et tous les Acteurs politiques du Pays à garder l’héritage de liberté et d’indépendance légué au Zimbabwe par le Président MUGABE, Héros de l’indépendance.

La Majorité Présidentielle garde en mémoire le souvenir de la lutte du Président MUGABE, à travers la SADC, pour la sauvegarde de la souveraineté de notre Peuple et de l’intégrité territoriale de notre pays.

La Majorité Présidentielle saisit cette occasion pour rendre un hommage mérité à ce grand leader africain qui a libéré son Peuple au risque de sa vie et au nom de la dignité africaine.

La Majorité Présidentielle apprécie à sa juste valeur le leadership exemplaire de la SADC et de l’Union Africaine en ce moment historique de dure épreuve pour le Peuple Zimbabwéen et l’Afrique.

Que Dieu protège la République sœur de Zimbabwe et son Peuple.

Fait à Kinshasa, le 22 novembre 2017.

L'Avenir / BBC Afrique / MCN

La majorité présidentielle (MP), la coalition au pouvoir, a réagi à la démission du président zimbabwéen Robert Mugabe en rendant un vibrant hommage à cet important allié de la RDC.