Budget 2018: Bruno Tshibala ce vendredi 8 décembre au Sénat

Transmis au Sénat pour seconde lecture après son adoption à l'Assemblée nationale, le projet de Budget 2018 sera sous examen dès ce vendredi 8 décembre à la Chambre haute du parlement.

Le premier ministre Bruno Tshibala passe donc sa deuxième épreuve, après le baptême de feu à la Chambre basse du Parlement où les députés nationaux l'ont copieusement malmené à cause de la même loi des Finances publiques.

Il faut rappeler que ce texte de loi voté à l'Assemblée nationale présente un budget en équilibre en recettes et en dépenses, de 10.313,3 milliards de FC. Il est constitué des recettes du budget général évaluées à 8.915,1 milliards de FC, des recettes des budgets annexes projetées à 917,2 milliards de FC et des recettes des comptes spéciaux chiffrées à 481,0 milliards de FC. Il présente un taux de régression de 10,5% par rapport à l’exercice 2017 arrêté à 11.524,5 milliards de FC et un PIB de 12,9%, soit un taux d’accroissement de 4,4% des recettes des budgets annexes.

Par ailleurs, les recettes des budgets annexes chiffrées à 917,2 milliards de FC contre 878,5 milliards de FC en 2017, ont connu un taux d’accroissement de 4,4%.

Elles concernent les recettes propres des universités et instituts supérieurs ainsi que des hôpitaux généraux de référence.

On attend voir comment Tshibala se défendra face aux sénateurs comme Mabi Mulumba, Moïse Nyarugabo et bien d'autres

mediacongo

Transmis au Sénat pour seconde lecture après son adoption à l'Assemblée nationale, le projet de Budget 2018 sera sous examen dès ce vendredi 8 décembre à la Chambre haute du parlement.