Felix Tshisekedi :”Nous sommes entrain de subir une dictature. je demande simplement à notre peuple de résister”

Le président du Rassemblement, Felix Tshisekedi, a réagi ce dimanche 31 décembre après l’annulation de la marche prévue par le comité laïc de coordination.

Pour Felix Tshisekedi, il n’est nullement question de parler d’échec parce que le choix a été fait de ne pas affronter la barbarie du régime de Kinshasa. Le président du Rassemblement a déclaré que le temps était venu de réfléchir à d’autres stratégies

“Les gens ont fait un choix de ne pas affronter la barbarie. Ce n’est pas un raté. le peuple a montré par sa mobilisation de quel côté il est. Mais c’est un peuple qui est pris en otage et il faut réfléchir autrement”, a-t-il déclaré.

Expliquant qu’à son arrivée à la cathédrale Notre Dame du Congo, il a trouvé les policiers plutôt calmes, bien présents, Felix dit ne pas comprendre pourquoi ils se sont mis à tirer. il a en outre regretté, selon lui, l’évidence de la dictature en RDC et a appelé à la résistance populaire

“Quand je suis arrivé, qu’ils étaient calmes. Je ne sais pas pourquoi ils ont tiré. Nous sommes entrain de subir une dictature. je demande simplement à notre peuple de résister et comme je vous le dis, nous allons réfléchir autrement”, a déclaré le président du Rassemblement.

À l’arrivée du président du Rassemblement en la cathédrale Notre Dame du Congo,  la police a lancé des gaz lacrymogènes pour disperser les militants qui se sont amassés autour de lui. A la fin de l’office,  le curé  a demandé aux fidèles de rentrer chez eux pour “éviter un bain de sang”

actualite.cd

Le président du Rassemblement, Felix Tshisekedi, a réagi ce dimanche 31 décembre après l’annulation de la marche prévue par le comité laïc de coordination.