Gabriel Kyungu : Oui aux élections le 23 décembre, mais sous la surveillance de la communauté internationale (Audio)

Gabriel Kyungu Wa Kumwanza a annoncé que le Rassemblement/Grand Katanga a pris acte du calendrier électoral publié par la CENI. Cependant, il souhaite également une surveillance de la communauté internationale.

« Nous avons pris acte. Nous ne pouvons pas continuer à nous bagarrer sur la date. La CENCO a même parlé d’une date acceptable. Nous avons voulu que cela soit avant le 23 décembre 2018. Nous Rassop/Katanga, nous avons pris acte, mais à condition que la communauté internationale surveille les opérations électorales », a-t-il dit au cours d’une conférence de presse ce jeudi à Lubumbashi.

Cette position va à l’encontre de ce que prône Jean-Marc Kabund, Secrétaire Général de l’UDPS, qui ne jure que par des élections sans Kabila à la tête du pays.

« Le peuple nous dira ce qu’il faut faire. En 2016, le peuple était prêt à un découdre avec ce régime. N’eut été les évêques avec le dialogue du centre interdiocésain. Il se passerait quelque chose. Aujourd’hui, il n’y a aucune perspective de dialogue. Le peuple se prend déjà en charge. Cette CENI n’est pas crédible. Kabila doit partir et cette CENI (…).  Nous croyons à des élections sans Kabila, à une transition sans Kabila. Nous ne prêchons pas au peuple les élections. Ici, nous prêchons une transition sans Kabila. Comment les choses se passeront après le 31 décembre ? Ce n’est pas à moi de répondre maintenant. Nous sommes suffisamment matures pour prendre la relève et organiser les choses », avait dit Jean-Marc Kabund au cours de l’émission Top Presse de la Radio Top Congo.

Vous pouvez l’écouter Gabriel Kyungu ici.
[soundcloud src="369852287"/]
actualite.cd

Gabriel Kyungu Wa Kumwanza a annoncé que le Rassemblement/Grand Katanga a pris acte du calendrier électoral publié par la CENI. Cependant, il souhaite également une surveillance de la communauté internationale.