Général Sylvano Kasongo : « Tout celui qui tentera de marcher trouvera la police sur son chemin »

La Police Nationale Congolaise (PNC) annonce qu’elle se mettra au travers du chemin de quiconque marchera ce dimanche 31 décembre 2017 à Kinshasa.

« Comme le gouverneur n’a pas pris acte (de la marche, Ndlr.), nous demandons aux kinois de vaquer librement à leurs activités ce dimanche.  Allez à la messe dans le calme. Au sortir de la messe, rentrez chez vous ou allez à vos autres occupations. Il n’y aura pas de marche. Tout celui qui tentera de marcher aura la police sur son chemin. Nous avons la mission de protéger la population. (…). Nous avons des informations selon lesquelles, ils ont recruté des kuluna. Nous avons également des renseignements que certains seront armés pour tirer sur la population pour ensuite mettrer tout cela sur le dos de la Police. Nous allons nous déployer à la recherche de ces bandits », a dit le Général Sylvano Kasongo, le commissaire provincial de la police de la ville de Kinshasa.

La veille, André Kimbuta, gouverneur de Kinshasa, avait décidé de ne pas prendre acte de la marche de cette marche initiée par le Comité Laïc de Coordination de l’église catholique.

« Dans la correspondance envoyée, il n’y a aucune indication sur l’itinéraire. Il n’y a ni adresse ni numéro de téléphone. Ils ont emboîté les pas des politiciens », avait-il dit dans un message télévisé. Le gouverneur avait avancé comme autre raison l’impossibilité de déployer  « plus de 240.000 policiers pour encadrer cette marche ». Il dit regretter que les politiciens se soient mêlés à cette initiative.
[youtube src="S2rd4kCbzAY"/]
actualite.cd

La Police Nationale Congolaise (PNC) annonce qu’elle se mettra au travers du chemin de quiconque marchera ce dimanche 31 décembre 2017 à Kinshasa.