JC Vuemba recommande la restructuration du Rassemblement avant le 31 décembre

L’échec cuisant de la mobilisation pour la marche du Rassemblement prévue le 19 décembre est l’une des conséquences de la déclaration faite ce mercredi à la rédaction de cas-info par Jean Claude Vuemba. 

Mort dans l’âme,  le président du Mouvement du Peuple Congolais pour la république exige la recomposition de la coordination des organes stratégiques du Rassemblement pour intégrer tous les leaders au sein de la méga plate-forme créée à Genval, à Bruxelles, pour ne pas continuellement subir ce qu’il qualifie la honte des ennemis du peuple congolais.

« La famille Rassemblement est devenu vaste. Nous avons désormais Vital Kamerhe, Jean Pierre Bemba, Moise Katumbi… Pourquoi continuerons-nous à être humiliés ? je recommande l’intégration des personnes citées ci-haut dans la coordination des stratégies du Rassemblement des forces politiques et sociales de l’opposition. Je n’ignore pas ceux qui sont présents dont Félix Antoinne Tshilombo Tshisekedi et le G7, mais il faut élargir les chances de réussite après les échecs consécutifs », rugit Jean Claude Vuemba.

Il encourage le Rassop, au nom de l’unité de l’opposition, de scruter le document lui envoyer par le président de l’APARECO, Honoré Ngbanda, déterminant les types d’actions s’engager pour concrétiser le rêve de l’opposition. Le départ du président Joseph Kabila d’ici le 31 décembre 2017.

Le président du Mouvement du Peuple Congolais pour la république, Mpcr en sigle, avoue que les itinéraires de la marche n’avaient pas été communiqués aux leaders, qui devraient répercuter aux militants.

Cas-info

L’échec cuisant de la mobilisation pour la marche du Rassemblement prévue le 19 décembre est l’une des conséquences de la déclaration faite ce mercredi à la rédaction de cas-info par Jean Claude Vuemba.