Kinshasa : l’Église catholique ramène à 18 heures sa manifestation des cloches pour le respect de l’accord et du calendrier électoral

L’Église catholique annonce de nouvelles dispositions relatives à son appel à manifester à travers des sons de cloches et tout autre instrument dont peut disposer la population pour réclamer la mise en œuvre de l’accord de la Saint Sylvestre et le respect du calendrier électoral publié par la Ceni.

«Contrairement aux dispositions que nous avons communiquées dans notre lettre du 5 décembre 2017 portant sur les manifestations pacifiques pour l’application de l’accord de la Saint-Sylvestre, après de fructueux échanges avec nos pères et évêques, et dans le souci de tenir aux dispositions de la loi, l’heure de la sonnerie des cloches et ramenée à 18 heures, accompagnée de la prière pour la nation (…) », li-on dans une correspondance de l’Église adressée à chaque paroisse.

L’Église catholique appelle chaque fidèle à accompagner la manifestation des cloches par des sons divers selon les instruments en sa possession. Au-delà du respect de l’accord du 31 décembre, ce message recommande également le respect des dates et délais garantis par le calendrier électoral publié le 5 novembre par la Ceni.

Will Cleas Nlemvo

L’Église catholique annonce de nouvelles dispositions relatives à son appel à manifester à travers des sons de cloches et tout autre instrument dont peut disposer la population pour réclamer la mise en œuvre de l’accord de la Saint Sylvestre et le respect du calendrier électoral publié par la Ceni.