Kinshasa : Les fidèles de la paroisse Saint Joseph ont entamé la marche avant d’être dispersés (Témoignage Martin Fayulu)

A la paroisse Saint Joseph de Limete, fidèles et la population manifestent leur colère. Après la messe, les fidèles sont sortis et ont entamé la marche jusqu’au niveau de la place Victoire où ils ont été dispersés par les forces de la police à coup des gaz lacrymogènes.

Selon l’opposant Martin Fayulu qui était présent aux cotés des fidèles de la paroisse Saint Joseph, les dispositif impressionnant de la police étonne alors que le gouverneur André Kimbuta avait déclaré ne pas disposer d’assez d’éléments pour sécuriser la marche.

“Nous sommes sortis malgré le blocage et nous nous étonnons de ce que nous avons constaté. Monsieur le gouverneur de la ville de Kinshasa a dit qu’il n’y avait pas assez d’éléments de police pour sécuriser la marche. Mais cet arsenal que nous avons vu , ce nombre de policiers, mais c’est impressionnant! Et pourquoi n’ont-ils pas sécurisé la marche? Ils ont commencé à tirer sur des paisibles citoyens. Ce n’est pas normal!”

Selon le reporter d’ACTUALITE.CD, tous les fidèles de la paroisse Saint Joseph sont retournés au sein de la paroisse où ils entonnent des chants et des cantiques.

actualite.cd

A la paroisse Saint Joseph de Limete, fidèles et la population manifestent leur colère. Après la messe, les fidèles sont sortis et ont entamé la marche jusqu’au niveau de la place Victoire où ils ont été dispersés par les forces de la police à coup des gaz lacrymogènes.