Kongo-Central : pas de marche du Rassemblement à Matadi, Kimpese, Boma et Muanda

La marche prévue par le Rassemblement de l’opposition mardi 19 décembre n’a pas eu lieu dans les villes de Kimpese, Matadi et Muanda, dans la province du Kongo-Central. A Boma, à  100 km à l’Ouest de Matadi, les activités ont été paralysées.

La police et les Forces armées de la RDC ont été déployées dans toutes les agglomérations pour empêcher cette manifestation de l’opposition qui exige la tenue des élections d’ici le 31 décembre 2017.

A Matadi, certains commerces et autres bureaux ont ouvert légèrement en retard. La circulation n’est pas intense comme d’habitude, surtout dans les communes de Mvuzi et de Nzanza.

Un déploiement des éléments de la police est observé à travers les grandes artères notamment au rond-point Mvuadu l’un de point de départ prévu pour cette marche de l’opposition.

Dans la ville de Boma, la marche s’est transformée en ville morte. La société civile locale  parle d’un déploiement des éléments de la police et des FARDC «jamais vu à Boma». Toutes les activités sont paralysées.
Dans la cité de Kimpese, les activités tournent au ralenti cet avant-midi. La veille, des tracts ont été distribués pour appeler à la marche. Celle-ci n’a pas eu lieu, à cause du déploiement de la police.

Dans la cité de Muanda à plus de 200 Km à l’Ouest de Matadi, les activités tournent normalement. Les Marchés, boutiques, et commerces ont ouvert. D’après la presse locale, l’administrateur du territoire est passé sur les chaines  de Muanda afin de rappeler le communiqué du gouverneur de province Jacques Mbadu ayant trait à l’arrêté du vice-premier et ministre de l’Intérieur interdisant toute manifestation publique.

Aucun incident majeur n’a été signalé dans ces villes.

radio okapi

La marche prévue par le Rassemblement de l’opposition mardi 19 décembre n’a pas eu lieu dans les villes de Kimpese, Matadi et Muanda, dans la province du Kongo-Central. A Boma, à 100 km à l’Ouest de Matadi, les activités ont été paralysées.