La Belgique offre 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire en RDC

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) en RDC ont reçu un financement d’environ 10 millions de dollars US du gouvernement belge, en vue d’améliorer les conditions de vie et la sécurité alimentaire et nutritionnelle de près de 18.000 ménages dans les provinces du Kasaï, soit plus de 111.000 personnes, de la région du Grand Kasaï, rapporte l’ACP jeudi.

L’annonce a été faite mercredi par le porte-parole de l’équipe-pays des Nations Unies, Yvon Edoumou, au cours de la conférence de presse hebdomadaire.

Il a indiqué que la FAO et le PAM ont développé une stratégie d’intervention conjointe, afin de répondre aux besoins alimentaires et nutritionnels de ces 18.000 familles, dans les provinces du Kasaï et du Kasaï Central, auparavant grandes productrices de maïs.

Cette réponse conjointe, a-t-il dit, adopte une double approche intégrée visant les mêmes ménages, précisant qu’à travers des distributions de vivres et de suppléments nutritionnels, le PAM fournit une assistance alimentaire et nutritionnelle d’urgence qui permettra aux familles de s’alimenter immédiatement.

M.Edoumou a également fait savoir qu’en complément de cette aide alimentaire, la FAO appuie la relance agricole grâce à des distributions de semences et d’outils aratoires, accompagnées de formations en techniques agricoles.

Il a aussi fait remarquer qu’en trois à quatre mois, la combinaison de l’aide alimentaire et agricole devrait permettre aux familles d’avoir à la fois, un accès durable à l’alimentation et la possibilité de dégager des revenus. Elles auront ainsi la possibilité, soit de s’intégrer dans la communauté d’accueil, soit de retourner dans leurs villages après l’accalmie. C’est dans ce cadre que l’agriculture joue un rôle clé dans la cohésion sociale.

Les deux agences saluent ce financement de la Belgique, soulignant qu’il permettra de mettre en œuvre des interventions fondamentales en rappelant que l’ampleur du drame des populations congolaises réclame une solidarité accrue.

Elles plaident également pour une paix durable qui permet à chacun de cultiver sa propre nourriture, de reconstruire ses moyens d’existence et de garantir un avenir plus prospère à ses enfants. Ce projet sera mis en œuvre avec  l’appui du ministère de l’Agriculture et les ONG locales, indique-t-on.

Avec ACP.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) en RDC ont reçu un financement d’environ 10 millions de dollars US du gouvernement belge, en vue d’améliorer les conditions de vie et la sécurité alimentaire et nutritionnelle de près de 18.000 ménages dans les provinces du Kasaï, soit plus de 111.000 personnes, de la région du Grand Kasaï, rapporte l’ACP jeudi.