Lubumbashi: La police se retire autour de la résidence de go

Les forces de l’ordre affectées proche de la résidence de Gabriel Kyungu-wa-Kumwanza depuis plusieurs mois dans la commune de Lubumbashi (Haut-Katanga) ont dégarni leurs postes en début de la semaine.

C’est Joseph Olenga Nkoy, président du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA) qui a livré la nouvelle ce mercredi 27 décembre 2017 sur son compte twitter.

« Le patriarche Gabriel Kyungu wa kumwanza retrouve sa liberté de mouvement. La police s’est retirée de l’enceinte de sa parcelle. Nous tenons à remercier le chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange pour la mise en œuvre intégrale des mesures de décrispation politique », a-t-il écrit.

La nouvelle est corroborée par Lolo Kyungu, fils et conseiller de l’ancien président de l’assemblée provinciale de l’ex Katanga. Il ne reconnait cependant pas l’implication de Joseph  Olenga Nkoy dans les démarches qui ont abouti à la levée de la « garnison » autour de la résidence de son père.

« Ces policiers partent puis reviennent, on ne sait pas pour combien de temps. Mais c’est depuis trois jours que ces policiers ne sont pas là. On ne sait pas quel jour ils vont encore revenir. [NDLR : c’est le résultat du passage de Joseph Olenga Nkoy et toute la délégation du CNSA ?] C’est les efforts de la communauté internationale qui insiste sur la mise en œuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre pour la décrispation du climat politique. Ce n’est pas le résultat du passage de Joseph Olenga Nkoy », a-t-il dit à ACTUALITE.CD.

Selon le commissaire divisionnaire adjoint, Paulin Kyungu, chef de la Police au Haut-Katanga, depuis longtemps il n’y a pas les forces de l’ordre qui empêchaient au président de l’UNAFEC de m’émouvoir.

« C’est bien ou mauvais ? C’est normal ou anormal ? Est-ce qu’il avait des policiers chez Kyungu là-bas ? Moi je ne les voyais pas. C’est depuis longtemps qu’il n’y avait pas des policiers chez lui. Qui avait mis des policiers chez lui ? Kyungu est libre comme tout citoyen », a dit le Général Paulin Kyungu.

Samedi, une délégation du CNSA avec à la tété Joseph Olenga Nkoy a rencontré Gabriel Kyungu-wa-Kumwanza à Lubumbashi. Kyungu avait indiqué qu’il ne s’agissait nullement d’une quelconque démarche qui visait à obtenir la mise en œuvre de la décrispation politique.

« Je les ai reçus comme acteurs politiques et je reçois tout le monde comme ça. Il n’y a rien à cacher », avait-il dit à ACTUALITE.CD.

Patrick Maki

actualite.cd

Les forces de l’ordre affectées proche de la résidence de Gabriel Kyungu-wa-Kumwanza depuis plusieurs mois dans la commune de Lubumbashi (Haut-Katanga) ont dégarni leurs postes en début de la semaine.