Mbujimayi: La marche du Rassemblement dispersée

Les militants de l’UDPS, Fédération/Kasai Oriental, qui ont pris part  ce mardi 19 décembre à la marche appelée par le Rassemblement ont été dispersés, a-t-on appris, depuis Mbuji-Mayi, du porte-parole de l’UDPS/Kasai Oriental, Michel Ilunga Katomba 

« Malgré les intimidations de la police, aujourd’hui nous sommes déterminés à marcher. Il y a déploiement des éléments de la Police presque partout dans la ville. Ssur l’avenue Kalonji devant le siège de l’UDPS, au grand marché Bakwadianga, à la grande place de Bonzola, de la poste également, devant le siège de la CENI sur l’avenue Lusambo, devant la Monusco. Nous avons commencé notre marche sur l’avenue Tshala Muana pour chuter au siège de l’UDPS, mais la police nous a dispersé. Un autre groupe était du côté de l’avenue Sans Souci vers la boulangerie Fakam, mais la Police l’a dispersé au niveau de l’avenue Inga devant Pierre de Fête Tabernacle » a-t-il expliqué.

Le gouverneur Alphonse Ngoyi Kasanji a, sur son compte Twitter, souligné que cette marche pacifique n’a pas été autorisée dans sa province.

“La marche du Rassemblement n’est pas autorisée ce mardi 19 décembre à Mbujimayi. J’invite la population à vaquer à ses occupations. Les forces de l’ordre seront déployées pour sécuriser tout le monde. Le pays attend les élections. Aucune raison valable pour aller dans la rue”, a écrit Alphonse Ngoyi Kasanji.

Christine Tshibuyi

Les militants de l’UDPS, Fédération/Kasai Oriental, qui ont pris part ce mardi 19 décembre à la marche appelée par le Rassemblement ont été dispersés, a-t-on appris, depuis Mbuji-Mayi, du porte-parole de l’UDPS/Kasai Oriental, Michel Ilunga Katomba