Rapport HRW, Mushobekwa à Ida Sawyer : «Ce rapport est simplement ridicule»

Devant les professionnels des médias locaux et internationaux jeudi 07 décembre à Kinshasa, la ministre des droits humains de la RDC a qualifié de « ridicule » le Rapport publié par Human Right Watch accusant Kinshasa d’avoir recruté des ex M23 pour réprimer les manifestations anti-Kabila.

« Ce rapport est simplement ridicule, du premier mot jusqu’au dernier, on ressent la haine et la rage de Mme Ida Sawyer envers et contre les autorités de la RDC pour des raisons qui lui sont propres », a déclaré Marie-Ange Mushobekwa.

Mme Ida Sawyer poursuit-elle, affirme que beaucoup de combattants du M23 lui ont dit qu’ils étaient fatigués de vivre dans les camps et ont été reconnaissants de l’opportunité de rentrer en RDC et d’être rémunérés, après avoir passé des années à l’étranger dans des conditions misérables. Cela prouve à suffisance ajoute Mushobekwa que ces combattants que Ida Sawyer aurait rencontrés, seraient capables d’inventer n’importe quelle histoire pour pouvoir sortir de camps misérables qui les fatiguent. Et que leurs affirmations n’ont aucune crédibilité. Ce ne sont que des accusations grossières, qui ressemblent à un règlement de compte, a-t-elle dit.

« Bien plus, les conclusions de ce rapport laissent transparaître un acharnement de Ida Sawyer sur le gouvernement congolais et un lynchage politique contre le Président de la République afin de baliser le chemin pour le Président que Human Right Watch s’est déjà choisi à la place du peuple congolais », a indiqué la ministre des droits humains.

Cependant, Marie-Ange Mushobekwa invite HRW à s’abstenir de toute manipulation de ses quelques membres et à mieux vérifier ses sources d’informations afin d’éviter de porter des accusations gratuites et mensongères contre l’État Congolais, susceptibles d’entraîner des poursuites judiciaires.

A la question de savoir oui ou non I. Sawyer sera traduite en Justice par le Gouvernement Congolais, aucune réponse claire n’a été donnée à ce sujet par la ministre.

« Ida Sawyer a déjà choisi son président mais malheureusement elle n’est pas congolaise », a conclu Mushobekwa.

Jeff Kaleb Hobiang

Devant les professionnels des médias locaux et internationaux jeudi 07 décembre à Kinshasa, la ministre des droits humains de la RDC a qualifié de « ridicule » le Rapport publié par Human Right Watch accusant Kinshasa d’avoir recruté des ex M23 pour réprimer les manifestations anti-Kabila.